Sécurité : vigilance virus rançongiciels

Au début de l'année 2016, la France a fait l'objet de nombreuses tentatives d’attaques informatiques via des mails contenant des pièces jointes infectées par des virus : les rançongiciels.

Ces rançongiciels (ou ransomwares) ont pour effet de chiffrer les fichiers des ordinateurs afin qu'ils ne puissent plus être utilisables, sauf à payer une rançon aux malfaiteurs qui donneraient alors une clé pour les déchiffrer. C'est notamment le cas du virus Locky qui a touché un grand nombres entreprises, dont un hôpital, paralysé durant plusieurs jours.

En cas de contamination par un rançongiciel, la consigne des autorités françaises est précise :

  • Ne jamais payer de rançon,
  • désinfecter les ordinateurs infectés,
  • restaurer une sauvegarde des données.

Ces opérations sont évidemment très coûteuses en temps et très risquées. Malheureusement, ces virus ne sont pas toujours détectés par les antivirus car les malfaiteurs modifient très fréquemment l’ADN des virus pour avoir un temps d'avance sur les éditeurs de logiciels antivirus.

Comment se prémunir contre les virus de type ransomwares ?

La sécurité informatique s’appuie en premier lieu sur les utilisateurs et leur notre mode d’utilisation des ordinateurs. Voici quelques conseils de bon sens à garder en tête dans l'utilisation de votre boîte mail :

  • Ne jamais ouvrir une pièce jointe d'un expéditeur que vous ne connaissez pas,
  • si vous connaissez l’expéditeur et que vous avez un doute sur la pièce jointe, n’hésitez pas à le contacter directement,
  • ne jamais cliquer sur les liens internet ou images contenus dans les mails pour atteindre un site Internet car le lien dans le mail pourrait vous mener vers un faux site Internet ou bien télécharger un virus : saisissez-vous même l'adresse du site dans le navigateur,
  • et sauvegardez régulièrement vos fichiers (sur disques durs externes ou solutions de sauvegardes externalisées).

Soyez méfiant sur vos messageries professionnelles et personnelles

De plus en plus rusés, les malfaiteurs utilisent des techniques bien plus crédibles que par le passé :

  • Les mails sont désormais rédigés en français correct (et non plus en russe ou en anglais),
  • les mails s'apparent à des courriers de sociétés, avec des mises en pages réalistes,
  • certains mails empruntent les noms d’enseignes officielles pour vous tromper (Gendarmerie Nationale, Fournisseurs d'accès internet, banques, EDF, CAF, avocats...).
Nous sommes à votre écoute

pour répondre à toutes vos interrogations sur la sécurité informatique

03 23 23 78 78
contact@e-progest.fr